expositions à venir suivante

The Belgian Connection

12 juin - 25 septembre 2021 à La Galerie Blanche 
 
S’il est possible, le vernissage aura lieu le 12 juin à 17h, selon les règles sanitaires en vigueur.
 
Pour les conditions de visite, merci de consulter la page "infos pratiques"  
 

exposition à venir suivante
Une exposition collective

 

"The Belgian Connection" sera une exposition collective regroupant cinq artistes contemporains, résidents en Belgique, qui depuis 2001 jusqu’à aujourd’hui, ont exposé dans la Galerie Blanche de l’Association La Première Rue. Tous ont été séduits et intéressés par cette invitation à expérimenter leurs pratiques dans ce contexte corbuséen. À tour de rôle, ils ont exprimé leurs sensibilités et leurs rapports à l’architecture en nous donnant la chance de découvrir des interventions de qualité exceptionnelle, à la mesure de leurs réputations.

2001 - Peter Downsbrough : "et"  
2002 - Marthe Wéry : “Utrecht 92 / Briey 02”  
2004 - Gilbert Fastenaekens : "temps photographique / retards en papier"  
2005 - Philippe De Gobert : "photographie construite"  
2011 - Gilbert Fastenaekens : “Libre de ce monde ?”  
2013 - Jean Glibert : “Abstraction, matières et contingences”

Cette suite d’expositions a été programmée au fil des rencontres et des échanges que nous avons pu avoir avec les professionnels et connaisseurs attirés par les activités culturelles de la Cité Radieuse de Val de Briey. Ainsi, sur la base de notre volonté d’exposer des plasticiens qui travaillent en rapport avec l’architecture, s’est développé spontanément ce lien particulier, entre La Première Rue et une génération d’artistes qui révèle une facette importante de l’art contemporain Belge.

Aujourd’hui, à l’approche du 30eme anniversaire de l’Association qui aura lieu en octobre 2021, nous avons souhaité inviter à nouveau ces artistes, et mettre en perspective leurs différentes pratiques, pour essayer de mieux comprendre ce que peut représenter leur attachement commun à l’espace architectural.

Ils ont accepté de réfléchir à ce qu’ils voudraient proposer, et ensuite d’échanger sur leurs idées avant la mise en œuvre, de manière à ce que leurs interventions respectives soient déployées en bonne intelligence dans l’espace de la galerie.

Marthe Wéry nous a malheureusement quittés en 2005. L’une de ses filles, Françoise Debuyst, qui s’occupe de la diffusion de l’oeuvre, et Pierre-Olivier Rollin, directeur du BPS22 Musée d’art de la Province de Hainaut, à Charleroi, lui aussi spécialiste du travail de l’artiste, nous offrent une belle opportunité de faire hommage à sa mémoire. Ils vont collaborer pour sélectionner la pièce issue de la collection du BPS22, qui s’intégrera au mieux dans le contexte.

Cette exposition devrait être représentative des activités artistiques étroitement liées à l’espace et à l’architecture pratiquées en Belgique. Et nous espérons que ce qu’elle pourra révéler motivera des réactions de critiques et de spécialistes. C’est pourquoi, en parallèle de la mise en œuvre de cette expérience, une publication est prévue avec plusieurs auteurs invités par les artistes.

Vincent Dietsch et Steven Vitale, commissaires